Nouvelles

LA QUALITÉ DE L’EAU

Pas de souci, l’eau est une source inépuisable et présente une qualité constante et gratuite. Vous n’avez qu’à ouvrir les vannes ou les robinets ou appuyer sur les tétines pour vous en procurer. C’était vrai par le passé, mais ce l’est de moins en moins aujourd’hui. Il suffit de penser aux coûts engagés pour creuser un nouveau puits quand notre eau vient à manquer avec l’ancien puits, ou aux frais liés aux taxes pour s’approvisionner en eau de la ville.

QUALITÉ

Les gens pensent souvent que leur eau est de qualité, et leur seul barème d’évaluation est : « je le sais, j’en bois ! » Cela s’avère plus complexe que cette simple évaluation. Les animaux d’aujourd’hui sont comparables à des Formules 1. Les systèmes de ventilation sont extraordinaires, les recettes de moulées sont adaptées pour chaque étape de croissance et la génétique a fait des progrès quasi miraculeux. Pour performer à leur plein potentiel, ces « Formules 1 » ont besoin de carburant de catégorie Formule 1 !

Ainsi, il faut penser à ne plus fournir uniquement de l’eau potable aux animaux, mais également de l’eau propre!

Voici ce qui est important à savoir :
- la concentration minérale;
- le pH de l’eau;
- la concentration bactériologique.

CONCENTRATION MINÉRALE

De l’eau avec un taux élevé de calcium, de magnésium, de manganèse ou de fer favorise la formation de dépôts blanchâtres ou jaunâtres sur les parois, les tétines, etc. Par ailleurs, une
eau dure ou hautement concentrée en minéraux nuit à l’efficacité des additifs alimentaires ajoutés dans l’eau (vaccins, médicaments, vitamines, etc.). En abaissant le pH de l’eau, il est possible de contrôler plus facilement la formation des dépôts. Avec une solution de pH de 5, on dissout ces dépôts. Toutefois, il faut faire attention, car un pH inférieur à 5 peut endommager les équipements.

 

 

PH DE L’EAU

Le pH est l’outil de mesure afin de déterminer le taux d’acidité de l’eau. Son échelle varie de 0 à 14. Le pH neutre se situe à 7. Tout ce qui est inférieur à cette mesure est acide, et ce qui est supérieur est alcalin. Plus l’eau est alcaline, plus facilement les bactéries peuvent se développer et créer un biofilm. Plus il y a de bactéries, plus rapidement le biofilm se développe dans les conduites d’eau, ce qui peut rapidement avoir un impact sur la disponibilité de l’eau et sur la santé des animaux (ou des consommateurs). La solution consiste à acidifier l’eau sous le seuil de neutralité (pH 7) pour contrôler la prolifération des bactéries et rendre la chloration de l’eau efficace.

CONCENTRATION BACTÉRIOLOGIQUE

Les mauvaises bactéries nuisent à la santé et aux performances des animaux. Elles doivent être réduites, voire éliminées. Même si elles ne sont pas visibles à l’oeil nu, elles sont bien présentes. Une analyse bactériologique n’offre aucune garantie. Toutefois, elle permet de valider, de vérifier et de s’assurer que notre programme de nettoyage est adéquat et efficace. En nettoyant les conduites d’eau entre chaque élevage, en abaissant le pH de l’eau aux alentours de 6,5 et en ajoutant du chlore à un niveau de 1 à 3 ppm ou du peroxyde d’hydrogène entre 25 et 50 ppm en continu, on réussit à obtenir de l’eau propre.

 

Se soucier de la qualité de l’eau dans les bâtiments est très important. Ce texte résume bien l’une des conférences organisées par JNB L’Outilleur Agricole pour les producteurs de la région le 10 mai dernier. JNB L’Outilleur Agricole offre dans ses succursales et sur le site internet JNBOutilleur.com tous les produits pour obtenir une eau de qualité.

 



Texte de : Dominic Frappier, technologue, spécialiste technico-commercial, Jefo

Article complet : Agri-Nouvelle, édition  octobre 2017 : LA QUALITÉ DE L'EAU 

Nous joindre

Start typing and press Enter to search